Marquage laser les codes 2D pour la traçabilité

Un code à deux dimensions est un code-barres bidimensionnel, c’est-à-dire une matrice, composé de deux modules noirs disposés à l’intérieur d’un schéma blanc carré. Il existe différents types de codes 2D, qui peuvent être déchiffrés avec un smartphone ou avec des lecteurs spécifiques.

Avant d’entrer dans le détail des codes 2D modernes, il est intéressant de dire que leurs prédécesseurs étaient les codes de série alphanumériques, utilisés pendant des décennies puisqu’ils étaient simples et facilement lisibles.
 
Les premiers code-barres ont été introduits dans les années 40 et sont encore appliqués sur de nombreux produits au détail. Puisqu’ils peuvent être lus automatiques, ils réduisent les temps de vérification ainsi que le risque d’erreurs, et ont représenté une véritable révolution pour les petits et les grands producteurs du siècle dernier.

Malgré cela, à partir des années 80, le problème relatif à la quantité d’informations à chiffrer est apparu, puisque les code-barres peuvent contenir seulement un nombre limité de données. Pour éliminer ce problème, les codes bidimensionnels furent introduits sur le marché et éliminaient souvent le besoin d’utiliser des bases de données externes séparées.

Demandez une Consultation Gratuite

Un de nos experts est prêt à répondre à vos questions et à vous conseiller sur la meilleure solution pour vos besoins.

En soumettant ce formulaire, vous acceptez les nôtres  privacy.

Le code DataMatrix

Le code DataMatrix est un code à deux dimensions, qui se présente habituellement en noir et blanc en forme rectangulaire ou carrée.
C’est un code qui peut contenir une grande quantité d’informations malgré ses dimensions très réduites : grâce à lui nous pouvons savoir avec quel matériel l’objet est fabriqué, qui l’a fabriqué, où il a été réalisé, quand, par quelle entreprise et ses dimensions précises.

En lisant ce code sur un produit, nous pouvons ainsi connaitre tous ses détails, éviter la contrefaçon et optimiser le processus de production, grâce à un contrôle précis et efficace.
L’autre grand avantage du code DataMatrix est sa polyvalence, c’est-à-dire la possibilité de l’appliquer à tout produit, dont les véhicules aérospatiaux, les instruments médicaux, les composants électroniques et surtout dans le secteur automobile.

Quelles sont les différences entre le code-barres et le code DataMatrix ?

Le code-barres, que tout le monde connait, est composé de lignes claires et sombres qui représentent des lettres, des numéros ou la combinaison de ces deux éléments. Il est généralement accompagné d’un code numérique (EAN) et se trouve sur tout produit présent sur le marché.
Même s’il est efficace pour des articles et des biens de consommation, ce code n’est pas suffisant pour tracer et identifier un produit plus complexe. 

C’est pour cela que, environ trente ans après l’introduction sur le marché du code-barres, est apparu le code DataMatrix, que nous pouvons définir comme étant le petit-fils ou la troisième génération du code-barres.
La différence la plus notable entre les deux est que ce dernier est un code analogique, c’est-à-dire que, pour lire les informations qu’il contient, il doit être d’une certaine dimension et être physiquement parfait, en termes de contraste ou de positionnement des éléments. 
Au contraire du code-barres, le code DataMatrix est numérique, beaucoup plus simple à lire et difficile à endommager grâce à ses dimensions réduites (habituellement entre 5 et 10 mm).

Quelles sont les différences entre le QRcode et le code DataMatrix ?

Le nom « QR » est l’abréviation de l’anglais Quick Response (« réponse rapide »), compte tenu du fait que le code a été développé pour permettre un déchiffrage rapide de son contenu. Comme nous le voyons sur l’image, il est différent du DataMatrix, mais également dans ce cas, l’espace graphique le plus important est occupé par les informations de géolocalisation.

Un QRcode peut comprendre jusqu’à 4 296 caractères alphanumérique, il a une capacité de correction de l’erreur de 30 % et est utilisé principalement pour les applications en ligne et commerciales. La force de ce code est sa capacité à gérer les caractères spéciaux (comme l’alphabet japonais) et s’interfacer facilement avec des ressources en réseau.

En ce qui concerne le code DataMatrix, il peut comprendre jusqu’à 2 335 caractères alphanumériques, a une capacité de correction des erreurs de 33 % et peut contenir un grand volume d’informations dans un espace très réduit. C’est pour cette raison qu’il s’agit de la solution idéale pour les systèmes de traçage et d’alimentation de bases de données pour des utilisations professionnelles. La haute lisibilité rend également les codes DataMatrix plus adaptés aux applications industrielles de différents secteurs et satisfait également les producteurs les plus exigeants.

cfgh

Une autre donnée intéressante qui concerne le QRcode est qu’il est souvent appliqué à l’emballage du produit, c’est pourquoi, après avoir enlevé l’emballage, les informations sont perdues.

Les codes DM sont au contraire appliqués directement au produit, dans une zone d’ombre, de manière à conserver les informations utiles sans compromettre le design et l’esthétique

Une petite curiosité que ces deux codes partagent est qu’ils nécessitent tous les deux une marge blanche de contour, qui est définie quiet zone, qui garantit la bonne lecture et interprétation des données présentes.

En conclusion, nous pouvons donc dire que les avantages du code DataMatrix sont 

  • La grande quantité d’informations qu’il peut contenir (producteur, destination, composants et beaucoup d’autres)
  • Son dynamisme
  • Sa résistance
  • Ses dimensions réduites
Comment un code DataMatrix est-il appliqué sur un produit ?
Après avoir compris les énormes avantages du code DataMatrix, nous devons comprendre de quelle manière il est possible de l’appliquer sur nos produits. Le meilleur système est sans aucun doute le marquage laser, aussi bien parce qu’il peut s’appliquer sur de très nombreux matériaux (comme le plastique, les métaux et le bois), que parce qu’il permet de créer des codes avec une importante polyvalence de caractères ASCII et symboles, modifiables directement à l’intérieur du logiciel.
Le marquage laser permet également d’insérer le code à une certaine profondeur sur l’objet, ce qui le rend plus durable et nous permet de tenir notre produit constamment sous contrôle.
Les avantages du marquage laser avec les codes DataMatrix
  • Automatisation

Dans une grande production industrielle, il est nécessaire que les processus soient intégrés pour faire des économies de temps et d’argent. Les systèmes de marquage laser sont réalisés justement pour être intégrés et configurés selon la chaîne de production, connectés aux logiciels et hautement dynamiques

  • Résistance

Le marquage laser est indélébile et il est presque impossible de l’endommager. Cela est fondamental lorsque nous devons obtenir des informations sur un produit endommagé ou après une longue période de temps.

  • Dynamisme des données

Avec un processus automatisé, nous sommes donc capables de surveiller les données de manière constante, afin d’acquérir les informations nécessaires pour implémenter la production et apporter les modifications nécessaires pour la phase successive.

  • Dimension

La position du laser est à dimension très réduite, ce qui signifie qu’il peut également marquer des parties difficilement atteignables du produit, sans compromettre son esthétique ni son design.

  • Réduction des coûts

Par rapport à d’autres systèmes pour la traçabilité, le marquage laser est économiquement plus avantageux, puisqu’il ne présente pas de frais de maintenance et aucun coût d’élimination de déchets.

  • Qualité

Le marquage laser garantit une très grande précision, même avec des détails géométriques complexes et, à la fin du processus, le matériau est nettoyé pour garantir un résultat parfait.