Marquage laser sur des composants médicaux en cobalt, acier M30NW et titane TA6V

Dans l’industrie médicale, la traçabilité des composants est désormais obligatoire grâce au code UDI, qui permet l’identification de chaque dispositif tout en garantissant une plus grande sécurité et fiabilité sur toute la filière.

Acier et titane sont les métaux privilégiés pour la construction de ces dispositifs et nous analyserons aujourd’hui les résultats de l’usinage de ces matériaux en utilisant des sources laser à fibre optique. En particulier, nous nous focaliserons sur les alliages de cobalt CoCrMo, d’acier M30NW et de titane TA6V, pour lesquels nous avons identifié la source laser idéale, la configuration optique et les paramètres de marquage.

Medicale
  • Materiau

    CoCrMo

  • Composant

    Prothèses

  • Type de laser

    FiberFly MOPA 20W

  • Materiau

    Acier M30NW

  • Composant

    Instruments chirurgicaux

  • Type de laser

    FiberFly Pico

Être informé est essentiel pour choisir un bon produit.

Ne manquez pas les articles sur toutes les nouvelles de la technologie laser pour votre secteur industriel, avec un contenu précieux et des informations spécifiques.

En soumettant ce formulaire, vous acceptez le nôtre  privacy.

Après le marquage, pour les composants en cobalt CoCrMo et acier M30NW, un test de résistance du marquage a été effectué au cycle de passivation citrique, avec une vérification successive de l’oxydation du matériel à travers un cycle de 24 h en brouillard salin.

Pour les composants en TAV6V, seul un est d’oxydation a été nécessaire, grâce au même processus en brouillard salin.

Les tests ont montré que le choix de la source et des paramètres était approprié aux matériaux et au marquage demandé, puisque le contraste et la visibilité sont restés inaltérés.

Une fois les aspects techniques relatifs à la source laser identifiés, le travail est passé des mains du laboratoire LASIT à celles de la conception et du développement mécanique, fleuron de notre activité, qui s’est occupé de la réalisation du système automatique nécessaire au marquage laser de tous les composants

Robot01

Étant des composants d’implantologie, il s’agit de pièces extrêmement délicates. Ce facteur, avec la demande du marquage sur plusieurs faces, a rendu nécessaire un marqueur laser avec un robot anthropomorphe, pour le prélèvement des pièces du moule et le positionnement de celles-ci sous la tête laser selon tous les angles et inclinaisons requis.

Le centrage et le positionnement parfait de chaque composant de la part du robot sous le laser ont ici non seulement une valeur esthétique, pour le marquage de codes alphanumériques, mais également une valeur fonctionnelle puisque sur les prothèses ont été également marquées les encoches d’alignement fondamentales pour  l’insertion correcte en salle opératoire.

Puisque la même machine marque les trois composants, le marqueur laser a été équipé d’un entrepôt multiple et d’un système de prélèvement et de positionnement entièrement automatique.

Une fois les palettes chargées à l’intérieur de l’entrepôt, le marqueur laser travaille sans l’opérateur : le logiciel identifie la typologie de composant à l’aide d’un code spécifique Datamatrix, règle le marquage correspondant et démarre le cycle.

Pour visualiser la vidéo sur laquelle nous vous montrons le processus de marquage de la FlyRobot, cliquez ici.

As-tu aimé cet article?
Share on

Date: 05/06/2020

© All rights reserved