FlyCAD

Le paquet logiciel Lasit pour gérer la machine de marquage comprend:

  • Le logiciel de gestion avec un environnement CAD pour la création des essais et de leur réalisation, FLYCAD.

  • Le logiciel de maintenance du système FLYCONTROL.

Le système normalement est fourni avec logiciel installé. Veuillez suivre les procédures décrites ci-après dans le cas où il serait nécessaire de réinstaller un ou plusieurs composants du paquet software (logiciel).

Conditions préalables pour l’installation de FlyCad
Le logiciel FlyControl doit être installé et lancé au moins une fois et correctement configuré (se reporter au manuel d’installation et d’utilisation de FlyControl). Pour lancer l’installation, exécuter le programme setup.exe

La prévisualisation est utilisée pour afficher sur la zone de marquage l’endroit où les marquages seront effectués et, par conséquent, l’endroit où positionner les pièces avant du procédé de marquage.

Lors de l’exécution d’une Prévisualisation, la machine de marquage utilise un laser à faible puissance, de couleur rouge pas dangereux sauf dans le cas de vision directe (Laser en classe 2).

Propriétés de la prévisualisation

Où se trouve le Preview?

La prévisualisation est affichée par default dans chaque nouveau dessin du CAD dans le menu des essais.

______________________

Quelles formes peut-on rèaliser?

Le Preview peut être utilisé pour dessiner des lignes, des rectangles, des polygones, les polylignes, des ellipses et des cercles.

Attention !

Quand FlyCad est utilisé pour la première fois, la barre Draw se trouve à droite de la page en vertical.

Elle peut être déplacée et ajoutée aux autres pour des raisons de praticité.

______________________

Où se trouvent et quelles sont le fonctions de la prèvisualisation?

Une fois qu’on a sélectionné le Preview dans l’arbre des travaux en bas une fenêtre avec trois boutons sera affichée. En cliquant sur le premier vous accéderez aux propriétés du Preview, comme montré dans l’image dessous.

La première propriété permet d’habiliter ou déshabiliter l’objet sélectionné en cliquant sur TRUE ou FALSE. Une fois déshabilité, l’objet disparaitra du plan de travail CAD mais il sera sauvegardé dans l’arbre des travaux et donc il pourra être utilisé à nouveau à tout moment.

La deuxième propriété permet de bloquer ou débloquer l’objet (il ne pourra pas être modifié s’il n’est pas débloqué). Une fois bloqué un objet, ce dernier sera visible sur le plan de travail mais il ne pourra pas être sélectionné et toutes modifications effectuées ne changerons ni sa position ni ses caractéristiques.

La troisième propriété permet de changer la couleur utilisée pour la visualisation à vidéo.

La dernière propriété permet de régler l’exécution automatique du Preview toutes les fois qu’on a chargé un dessin.

______________________

Shape Preview

Une fonction très pratique du Preview est celle-là du ‘‘Shape preview’’ (prévisualisation de la forme). Cette fonction permet de visualiser n’importe quel objet on a dessiné, à partir de la forme la plus simple jusqu’aux textes, images ou DataMatrix les plus complexes, en le marquant précisément comme il est, c’est-à-dire sans employer des lignes qui le contiennent.

Une telle fonction est très convenante quand il faut marquer des géometries complexes qui sont peut-etre formées par plusieurs éléments du moment qu’il est possible voir l’objet directement sur la pièce à marquer et donc bien considérer la position de ses éléments composites.

Une fois qu’on a créé et chargé le dessin en cliquant sur l’icône du sémaphore en haut, il faut juste cliquer avec la touche droite sur l’objet et sélectionner “Shape preview”.

Le logiciel FlyCad a une structure à arbre avec une racine, Features, à partir de laquelle tous les nœuds se diffusent. Une structure pareille simplifie la conception de chaque travail, à partir des textes et images jusqu’aux datamatrix et aux numéros sériaux.

 

Dessiner une forme

Comment crèer un objet

Pour dessiner manuellement une forme quelconque il faut créer en premier lieu un brouillon (Sketch). Dans l’arbre des travaux à gauche cliquez sur l’icône de la baguette magique et sélectionnez « Sketch ».

Le nouvel objet apparaît dans la fenêtre Menu des essais. Par défaut, le nom de l’objet est Sketch# (# indique un numéro progressif). Pour dessiner sélectionnez le Sketch, et puis cliquez sur ‘‘Dessin’’ qui se trouve sur la barre en haut de la page. Vous pouvez sélectionnez directement la forme que vous désirez sur la barre ‘‘Draw’’.

Voilà un exemple de comment dessiner une ligne :

Il faut juste sélectionnez le Sketch, cliquez l’icône de la ligne et dessinez-là sur le plan.

Le Test Paramètres est un outil de FLYCAD qui est très efficace pour choisir les paramètres pour le marquage. Quand vous devez marquer un objet pour la première fois et vous n’êtes pas surs de l’effet que vous cherchez, au lieu d’effectuer le même marquage plusieurs fois vous pouvez effectuer un test paramètres.

Voilà en détails de quoi s’agit-il.

  • Dessinons un objet quelconque. Pour mieux évaluer l’effet vous pouvez marquer soit l’objet à l’intérieur (comme par exemple un carré ou un rectangle) pour voir l’effet à-plat que seulement le contour pour voir l’effet sur la ligne.

On dessine par exemple un carré. Une fois dessiné, on le sélectionne et on clique sur l’icône indiquée dans l’image. Sélectionnez le type de remplissage du menu.

 
  • En cliquant sur ‘‘Job Properties – Template’’ dans l’arbre des travaux, dans les propriétés vous pouvez sélectionner ‘‘Test Laser Parameters’’. En pratique vous pouvez sélectionner deux paramètres parmi les quatre (vitesse – puissance – fréquence – répétition) et donner des valeurs de référence. Selon combien de valeurs choisis vous aurez le même numéro en lignes et en colonnes, de manière à obtenir une matrix. Vous pouvez régler la distance entre les lignes et le colonnes (si vous ne le faites pas la distance sera mise en automatique par le logiciel selon une valeur optimale).

  • Dans l’exemple fourni on a choisi la vitesse et la fréquence comme paramètres de référence et on a donné des valeurs. Si vous ne fournissez pas de paramètres le logiciel utilisera ceux réglés par default.

    Une fois obtenu le marquage vous pourrez choisir entre tous les résultats et donc selon le choix vous saurez quels sont les paramètres qu’il vous faut pour obtenir cet effet-là. Pour voir une vidéo qui explique le procédé en détail cliquez ici

 

Tous les types de fichiers, mais aussi les PDFS, peuvent être importés en FlyCad, il faut juste qu’ils aient été créés par un programme graphique vectoriel, et qu’ils ne soient pas images (jpg, etc.) sauvegardées comme PDF. Pour voir en détails le procédé complet regardez la vidéo ci-dessous. Too see in details the complete procedure, please watch the video

Grace au logiciel FlyCad il est possible de créer styles de texte, marquer le contour et/ou le remplissage d’un mot ou d’une phrase, textes courbés et beaucoup plus. Vous pouvez utiliser tous les polices de type TTF, de Windows ou d’autres sources.

Propriètè Text FlyCad

Ecrire un texte

Pour écrire un texte il faut utiliser la fonction ‘‘SingleLine Text’’, qui se trouve sous le Sketch en sélectionnant l’icône de la baguette magique.

 

Un nouvel objet apparaitra dans l’arbre des travaux et il aura comme nom de default SText # (où # indique un numéro progressif).

En sélectionnant le nœud du texte on peut accéder à ses propriétés en cliquant sur le bouton ‘‘Propriétés des features’’ qui se trouve en bas de l’arbre des travaux.

  • La première propriété permet d’habiliter ou déshabiliter l’objet sélectionné en cliquant sur TRUE ou FALSE. Une fois déshabilité, l’objet disparaitra du plan de travail CAD mais il sera sauvegardé dans l’arbre des travaux et donc il pourra être utilisé à nouveau à tout moment.

  • La deuxième propriété permet de bloquer ou débloquer l’objet (il ne pourra pas être modifié s’il n’est pas débloqué). Une fois bloqué un objet, ce dernier sera visible sur le plan de travail mais il ne pourra pas être sélectionné et toutes modifications effectuées ne changerons ni sa position ni ses caractéristiques.

  • La troisième propriété permet de changer la couleur utilisée pour la visualisation à vidéo.

La fonction SN/Date sert à insérer les numéros de série et les dates. Cette chaine, qui est complètement personnalisable, sera marquée ou gravée sur la pièce, avec des résultats précis et permanents pour une traçabilité accrue.
Vous pouvez sélectionner cette fonction du menu qui s’affiche une fois qu’on clique sur l’icône de la baguette magique dans l’arbre des travaux.

 

L’objet d’habitude est présenté comme cela:

  • D’un préfixe, un suffixe, et une « midstring » c’est-à-dire un infixe (0 ou plus caractères) ;

  • D’un numéro de série (chiffres de 1 à 4);

  • De la date au format .. / .. / ..


Propriètè

Table pour la codification de la chaine

Proprietès du texte SN & Date

Pour modifier les propriétés du texte du numéro sérial et date vous devez sélectionner le bouton ‘‘Propriétés des features’’ dans la fenêtre sous l’arbre des travaux.

  1. En premier lieu il est possible d’invertir l’ordre de position du numéro sérial et de la date et vice-versa.

  1. Pour sélectionner la modalité du numéro sérial (SN Modality) en PUBLIC et PRIVATE. Pour ce qui concerne la première, le numéro sérial est sauvegardé et partagé aussi dans les autres dessins, alors que la seconde sauvegarde le numéro sérial seulement pour le dessin spécifique.

  2. Vous pouvez changer ou effacer les préfixes, infixes et suffixes, et aussi le format du numéro de série et celui-là de la date (voir table pour la codification de la chaine)

  1. Vous pouvez modifier les paramètres du style de texte, en employant un caractère standard ou un autre personnalisé. Adressez-vous à la section Comment modifier un texte ou à celle Comment créer un style de texte qui sont dans la partie qui concerne la création d’un texte.

  2. Si vous habiliter la fonction ARRAY vous pouvez personnaliser le numéro sérial et la date en les affichant sur plusieurs chaines dans une matrix. Vous pouvez régler le nombre des lignes et des colonnes et aussi la distance entre elles.

Pour voir le procédé complet regardez la vidéo qui se trouve ici

 

_________________________________

Exporter des numèros de sèrie en Excel

Vous pouvez exporter une liste de numéros de série vers Excel à l'aide de FlyCad.
S'il vous plaît regarder la vidéo ici pour voir la procédure complète

 

Le code à barre est un ensemble d’éléments graphiques à haut contraste qui sont disposé de manière à être lus par un capteur de scansion pour obtenir des informations.

Vous pouvez sélectionner cette fonction par le menu qui s’ouvre en cliquant sur l’icône de la baguette magique dans l’arbre des travaux. A nouvel objet sera affiché, et il aura le nome par de default de BarCode# (où # indique un numéro progressif).

Une fois que vous avez sélectionné cet élément vous pouvez modifier ses propriétés.

Propriètes du BarCode

  1. Dans la section ‘‘BarCode’’ vous pouvez changer le nom du code à barre, habiliter ou déshabiliter l’objet sélectionné en cliquant sur TRUE ou FALSE, ou changer la couleur d’affichage.

  2. Dans la section ‘‘BarCode Code’’ vous pouvez changer le contenu du texte sous le code à barre, et aussi régler le dynamisme du code.

 
  1. Comme on peut voir, le choix comprend les options suivantes:

    • NO si on veut un texte fixe à marquer.

    • INPUT by REMOTE permet l’importation de textes

    • SN/DATE permet d’employer le code à barre comme un numéro de série/Date

    • INPUT by KEYBOARD permet de changer le texte à marquer chaque fois on marque, à la fin du cycle.

    • INPUT by TEXTFILE permet d’importer un fichier de texte présent dans la base de données de l’utilisateur et donc en marquer le contenu.

    • INPUT by SIGLETEXTFILE : plusieurs textes dynamiques contenus dans le même dessin peuvent être liés au même fichier de texte.

    • SN/DATE + INPUT by REMOTE permet l’importation de chaines de numéros de série et date qui sont contenues en logiciels externes.

    3. Dans la section ‘‘Propriétés du style’’ vous pouvez choisir le type de code que vous souhaitez (Code 128, Code 39, 2of5_ITF, 2of5_Industr, EAN 13 ou EAN 8), vous pouvez le rendre courbé ou ajouter le CheckDigit (le code de contrôle pour les erreurs).

 

4. En « Remplissage barres » vous pouvez changer les paramètres qui concernent la densité des barres et le facteur longueur; en outre vous pouvez choisir la fonction Reverse, qui invertit la tonalité du marquage selon le matériau, en créant une zone d’Offset (qui peut être modifiée), pour améliorer la lisibilité.

 

5. Vous pouvez choisir si afficher du code à barres aussi avec un code alphanumérique, lisible par un être humain dans le cas où il y ait des problèmes dans la lecture automatique: il faut juste habiliter la fonction Code en clair. La position et l’alignement sont personnalisables soit à partir de la fenêtre des propriétés en « Alignement » que en cliquant avec la touche droite sur le BarCode et en sélectionnant « Propriétés ».

 

Pour ce qui concerne le style adressez-vous à la section Comment modifier un texte et à celle Comment créer un style de texte dans la partie qui se réfère à la création d’un texte.

6. En habilitant la fonction ARRAY vous pouvez personnaliser votre dessin en affichant les codes sur plusieurs chaines dans une matrix. Vous pouvez régler le nombre des lignes et des colonnes et aussi la distance entre elles.

Le Snap à objets est une fonction qui vous permet de dessiner très rapidement et avec une grande précision. Cette fonction utilise des « snaps à objets », c’est-à-dire des espèces d’aimants qui permettent de faire interagir les objets du dessin entre eux en des points précis, comme par exemple le centre ou le bout d’un objet. Ces points seront mis en évidence par des symboles qui vont s’afficher une fois qu’on a déterminé les points en question.
Pour utiliser cette fonction il faut juste sélectionnez par le menu Outils « Snap Objets ». Vous pouvez utiliser différents points d’interaction, comme l’extrémité, le milieu, le centre etc.

Pour en savoir plus regardez la vidéo que vous trouvez ici.

La fonction SPLIT permet de marquer et/ou graver parfaitement et uniformément n’importe quel objet qui va au-delà de la zone de marquage : grâce au mouvement des axes X et Y la tête du laser (et par conséquent le faisceau) se déplace en dépendance de l’objet tout en marquant toujours au centre de la zone de marquage.

La zone de marquage maximale en employant cette fonction évidement dépend de la course des axes qu’on a à disposition.

Pour régler le SPLIT sélectionnez dans Job Features SPLIT. A partir du menu qui va s’afficher vous pouvez choisir une des options suivantes.

N.B. tout d’abord il faut régler la position initiale de X et Y du SPLIT en Job Features. Si vous ne le faites pas il peut arriver qu’un des axes puisse aller en conflit avec le logiciel, c’est-à-dire il fera des allés et des retours.

 

PROPRIETE'

PLANE

En utilisant le SPLIT en modalité automatique il est possible de marquer un objet (texte, logo, SN, DataMatrix) sur une surface plane même s’il va au-delà de la zone de marquage de la lentille. Cela permet aussi de marquer plusieurs pièces qui sont disposées en manière désorganisée.

Cette modalité dépend de la géométrie réelle des pièces, c’est-à-dire la représentation graphique sur la zone de marquage s’adaptera à l’objet ou aux objets à marquer.

Une fois sélectionné PLANE le logiciel créera par default au-delà de la zone de marquage 8 carré qui auront les mêmes dimensions que celui standard. Vous pouvez régler les dimensions comme vous préférez, aussi avec la dimension du SPLIT tout au long des axes X Y, c’est-à-dire la translation des celles selon les axes.

 
_____________________________________________
 
CYLINDER
 

Pour utiliser le split cylindrique vous nécessitez forcément un axe rotatif W. Cette fonction permet de marquer des pièces cylindriques, en décomposant le développement de la circonférence (C=2 π r) en des petits morceaux plans, en les marquant à la fois sur la pièce grâce au mouvement de l’axe W.

Sélectionnez cette fonction et vous aurez cette fenêtre:

 

Insérez la dimension du SPLIT en X égale à la zone de marquage standard (en ce cas-là pour une lentille F160 on met 100). La dimension split en Y représente le secteur sphérique que le laser marquera à la fois (plus grand est le secteur, plus vite sera le procédé de marquage). Par commodité on a choisi 2mm mais vous pouvez régler la valeur que vous préférez selon la pièce que vous devez marquer.

L’objet à marquer doit être placé précisément dans le centre de la zone de marquage et tourné de 90° vers le haut. Dans l’exemple suivant on a créé un texte simple.

La dernière étape consiste dans l’insérer un nœud moteur : sélectionnez-le du menu en cliquant sur l’icône de la baguette magique. Ce nœud doit toujours être placé avant l’objet à marquer dans l’arbre des travaux. Pour le déplacer vous devez simplement le trainer.

Cliquez avec la touche droite sur le nœud moteur et sélectionnez Sauvegarde position actuelle – Axe Z = Hauteur Axe W. Le logiciel va calculer la distance focale automatiquement (rayon de la pièce + hauteur du centre de l’axe par rapport au plan).

 
_______________________________________________________
 
ARBITRARY
 

En sélectionnant le split arbitraire vous pouvez choisir le déplacement du laser tout au long des axes X et Y. Cela est très utile quand il faut marquer des pièces irrégulières. En plus cette fonction permet d’accélérer le procédé de marquage parce que le laser marquera directement sur le coordonnées XY que vous avez indiqués, en évitant qu’il se déplace pour tout le trajet.

Une fois que vous avez dessiné les objets, habilitez le Split arbitraire et cliquez sur l’icône qui s’est activée dans la barre en haut, comme montré dans l’image suivante.

 
  1. Le logiciel vous permettra de dessiner une forme: circonscrivez-là au premier objet à marquer.

    Après:

    • Sélectionnez la forme que vous venez de créer. Dans le Propriétés des Features vous trouverez toutes les infos.

    • Insérez 1 en Sort Indez pour régler l’objet comme le premier à être marqué

    • Réglez soit l’axe X que l’axe Y en ABSOLUTE dans les sections Motor tout en réglant aussi les positions initiales.

 

Suivez la même procédure pour le deuxième objet. Sélectionnez 2 en Sort Indez pour indiquer cet objet comme deuxième à être marqué, et choisissez RELATED dans la section Motor pour X e Y (le logiciel prendra en considération les infos relatives aux positions des axes par rapport au premier objet).

Chargez le dessin et marquez. Le laser marquera le premier objet et après le deuxième directement, ce qu’il n’aurait pas fait en modalité automatique.

La fonction compte-pièces est très utile quand il faut marquer une grande série de pièces, ou quand il faut effectuer un marquage particulier sur un nombre précis de pièces à cycle (voir la table en bas).

Pour en savoir plus consultez notre fiche en cliquant ici
Pour voir la vidéo explicative cliquez ici (première partie) et ici (seconde partie)

Dans le menu Outils sélectionnez Options spéciales.

 

En sélectionnant ‘‘Laser messages Windows enabled’’ il est possible d’habiliter/déshabiliter le registre (LOG). L’opération d’habilitation du registre ralentira FlyCad, donc on vous conseille de le faire seulement quand il faut contrôler s’il y a des problèmes dans le système.

 

Habilitation du registre

  • Sélectionnez le menu Outils en FlyCad

  • Sélectionnez « Options Spéciales »

  • Sélectionnez la valeur TRUE dans la fenêtre des options

  • Cliquez sur la clavette Messages Laser qui se trouve à droite de l’écran en vertical

    La fenêtre sera vide, sélectionnez l’icône indiquée par la flèche pour régler le registre.

 

 
  • Sélectionnez l’icône de la loupe pour voir les messages

 

– Effacer la liste en cliquant sur la deuxième icone, feuille blanche
– Pour exporter et sauvegarder le registre cliquez sur la troisième icone.

Facteurs lents

 

Problèmes de compatibilitè

L’application “flycad.exe” ne dispose pas des autorisations d’administrateur et / ou exploite des contrôles pour la compatibilité avec les versions antérieures de Windows.

Dans ce cas, l’étape de correction est:
Si “flycad.exe” n’a pas déjà définir des autorisations d’administrateur pour exécuter, puis définir des autorisations d’administrateur comme ceci: Faites un clic droit sur les propriétés de « flycad.exe » ->; Compatibilité ->; Modifier les paramètres pour tous les utilisateurs ->; consultez Exécuter ce programme en tant qu’administrateur.

Dans le cas où il coché une certaine compatibilité avec les anciennes versions, puis:

Faites un clic droit sur les propriétés de « flycad.exe » -> Compatibilité -> Compatibilité et RETIRER LE mode TICK pour exécuter ce programme en mode de compatibilité pour.

 

________________________________________

Trop d'enregistrements

Une ancienne version de Fly CAD a créé trop d’enregistrements dans la table « tb_publicSN« .

Dans ce cas, l’étape de correction est:

Démarrer « AutomaticBackup.exe« , sélectionnez la commande Exécuter SQL dans le menu des options et sélectionnez le script « resetSN.sql »

 

________________________________________________

Fichiers journaux trop grand

Les fichiers de base de données du journal FlyControl a assumé de grandes dimensions.

Dans ce cas, l’étape de correction est:

Démarrez AutomaticBackup.exe, sélectionnez la commande Réduire FlyControl fichier journal à partir des options de menu alternativement cliquez sur le bouton Réduirela base de données à partir des boutons de la barre d’outils en bas.

 

______________________________________________________

Problème de font

Il pourrait être un problème lié à la police qui utilise le client.

Dans ce cas, l’étape de correction est:

Entrant dans le chemin d’installation Fly CAD, renommez le dossier Fonts (attribuer un nom), désinstallez puis réinstallez Fly CAD; après la réinstallation Fly CAD essayer manuellement un à un des fichiers VCF de temps du client jusqu’à ce que vous recherchez le fichier qui provoque le problème

 

Si vous avez substitué votre laser ou votre PC vous devez insérez le code pour la mise à zéro dans le logiciel FlyCad, parce que si vous ne le faites pas le laser résultera pas connecté et donc il sera impossible effectuer des marquages.

En premier lieu, assurez-vous que le laser soit allumé et connecté au PC à travers le câble de réseau.

Lancez FlyCad et sélectionnez dans le menu Aide « Informations »

Le logiciel affichera une fenêtre dans laquelle il y aura toutes les infos à propos de la version téléchargée de FlyCad et un Registry Code. Cliquez sur le bouton avec trois points qui se trouve à droite.

Dans la nouvelle fenêtre notez le code utilisateur (souligné dans l’image en bas) et envoyez-le à support@lasit.it.

Vous allez recevoir un autre code à insérer dans les casiers vides.

 

Cette modalité prévoit l’utilisation du laser de manière indépendante, sans communication avec FlyCad.

Quand cette modalité est activée il est possible d’envoyer certaines commandes à l’unité LASER à travers la porte sériale RS232 par un PLC ou par une application conçue à cet effet.

Pour voir le procédé en détails adressez-vous à la fiche que vous trouvez ici